273, rue Saint-Paul, Québec

Fernand Leduc

Fernand Leduc (1916-2014) est né à Montréal . Il fait son apprentissage artistique à l’École des beaux-arts de Montréal, une institution alors très conservatrice. Ses amis Madeleine Desroches, Françoise Sullivan et Pierre Gauvreau l’initient à l’art moderne. Sa rencontre avec Paul-Émile Borduas et son association au mouvement automatiste détermineront le parti pris de Fernand Leduc pour l’abstraction.

Fernand Leduc renouvellera son œuvre à plusieurs reprises, tout en demeurant fidèle à l’abstraction. Au cours de sa recherche artistique influencée par ses lectures et ses voyages, il en vient à épurer de plus en plus ses compositions. Ainsi, se succèdent les tableaux automatistes des années 1940, les œuvres plus plasticiennes des années 50 et les formes plus souples des années 1960. En 1970, les microchromies apparaissent comme l’aboutissement d’un cheminement vers une pureté de la couleur animée par lumière qui en émane.