273, rue Saint-Paul, Québec

Marcelle Ferron

Marcelle Ferron (1924-2001) est une peintre québécoise et une artiste verrier spécialisée dans le vitrail. Elle fut une figure importante sur la scène de l’art contemporain du Québec. Née à Louiseville, au Québec, elle fut assez tôt un membre du mouvement d’art des Automatistes, fondé par Paul-Émile Borduas. Elle signa le manifeste du Refus global et participa à l’exposition « Les étapes du vivant » en 1951. En 1953, elle s’installe à Paris, où elle travaille pendant treize années le dessin et la peinture, tout en s’introduisant à l’art du vitrail, grâce auquel elle deviendra plus connue.
L’un de ses vitraux les plus célèbres est celui de la station de métro Champ-de-Mars de Montréal.
Elle est la sœur des écrivains Jacques (1921-1985) et Madeleine Ferron (1922) et du médecin et humaniste Paul Ferron (1926-2007).